Après plus de vingt années d’expérience, si Antoine Chapoutot peut se prévaloir d’une expertise, c’est celle du sur mesure. Quant à ses engagements, n’offrir que le meilleur !

Le sur mesure est avant tout une question d’écoute qui, combinée à l’expérience, permet de résoudre votre équation joaillière…  Cette équation prend en compte une culture ; préférez-vous la sobriété ou l’opulence ? Une carnation ; êtes-vous brune au teint pâle ? Un caractère ; êtes-vous sportive ou intello ? Un style de vie ; sculptrice ou DRH ? Un jardin secret ; livrez-vous, et votre bijou s’en souviendra…

« Étrangement, c’est assez souvent par élimination que l’on parvient à ce qui convient le mieux, tellement il est parfois difficile d’exprimer ce que l’on souhaite », constate Antoine Chapoutot.

C’est aussi grâce à tout un arsenal d’outils, de gabarits, de réflexes, de questions et de réflexions que vous êtes guidez pas à pas dans l’univers du sur mesure. En trois temps…

Dans un premier temps, on détermine le choix de la monture, de la ou des pierres.

Le deuxième temps, est la présentation du dessin et des pierres choisies :

Dessin

2018-11-02.png
Bague Chillida.jpg
2018-11-02 (1).png
Navona 3 vues.jpg

En fonction de la nouveauté, de la subtilité, de la complexité, un choix de dessins aidant à la prise de décision vous est proposé. Dessins techniques simples mais explicites, face, profil, haut, perspective, qui peuvent également être gouachés, ou en 3D.

Pierres

Antoine Chapoutot a su tisser au cours de ces vingt dernières années un réseau incomparable d’approvisionnement de pierres ; ses interlocuteurs sont d’Amérique du Sud, de l’Océan Indien, d’Asie. Et quelques importateurs français ; des indépendants, des passionnés.

Les diamants, provenant majoritairement d’Anvers, sont toujours certifiés, GIA et HRD principalement, éco responsables et labellisés par le Responsible Jewellery Council.

 
IMG_3488 - Copie.JPG
 

 Pour ce qui est des pierres de couleur, vous voulez une émeraude minor oil de Muzo ? Un rubis birman sang de pigeon, un saphir du Cachemire ? Une Alexandrite ou un grenat démantoïde ? Antoine Chapoutot vous présente la pierre dont vous rêvez et vous proposera un certificat, CGL la plupart du temps, mais aussi GÜBELIN, si nécessaire.

 Quant aux perles, qu’elles viennent du Japon, de Tahiti, d’Australie ou de Chine, elles sont d’exceptionnelle qualité (AAA Joaillerie) et également labellisées. Pour les connaisseurs passionnés, Antoine Chapoutot propose également des perles de Conch…

 
2.JPG
 

 D’autres matières nobles, issues d’espèces protégées, peuvent également orner un joyau, le corail, par exemple ; Antoine Chapoutot fait alors appel à une production respectant les normes CITES et vous en propose le meilleur.

 

Le troisième temps est celui de la fabrication

En fonction du bijou à réaliser, Antoine Chapoutot va sélectionner parmi ses ateliers lequel sera le mieux à même de parvenir au meilleur résultat. Est-il nécessaire de faire une cire, une maquette, ou peut-on travailler directement à partir du métal ? Serti clos ? Un pavage en serti descendu ? Et tant d’autres détails qui concourent au parachèvement d’un joyau. Avec pour ultime étape, le polissage. Un art et une expertise en soi, relevant à nouveau d’un atelier particulier (Rhodiage, or noir, sablage,…) Autant de de savoirs faire qu’Antoine Chapoutot orchestre et qui garantissent une fabrication parfaite.

Métaux

Or jaune, rose, rouge, blanc, palladié, platine… Antoine Chapoutot se procure ses métaux précieux auprès d’une société à renommée internationale et labélisée TÜVRheinland.